Archives du mot-clé vivant

Mondes virtuels et hybridations. Le cinéma aux frontières de la vie. 7 Films-Débats

Mondes virtuels et hybridations. Le cinéma aux frontières de la vie

7 Films-Débats

7fd1 7fd2

Séance d’ouverture le mardi 14 octobre à 20h. Puis les 20 & 27 octobre, 3, 9, 17 & 24 novembre

Au cinéma La Filmothèque du Quartier Latin, 9 rue Champollion, Paris 5ème

Cartes Le Pass et UGC illimitées acceptées

À l’heure où les limites entre le réel et le virtuel, entre les corps et ses implants ou ses extensions, entre l’humain et le non-humain, deviennent de plus en plus poreuses, il est fascinant de constater que le cinéma a déjà commencé à explorer une multiplicité des formes d’hybridation et d’exploration du virtuel, longtemps avant que les avancées technologiques ne rendent possibles ce qui n’a été qu’imaginé au départ. La programmation Mondes virtuels et hybridations. Le cinéma aux frontières de la vie traverse en quelques films marquant les thématiques abordée par la Pépinière Interdisciplinaire « Domestication et fabrication du vivant ». Ce programme initié par le CNRS et Paris Sciences Lettre permet à des chercheurs en sciences sociales et en science de la nature de mener une réflexion collective sur les frontières entre le vivant et le non-vivant. Lors de chaque séance, un spécialiste présentera les enjeux esthétiques, sociétaux, philosophiques ou scientifiques liés au film projeté et il animera une discussion avec les spectateurs.

Programmation proposée par Perig Pitrou et Jean-Marc Zekri dans le cadre de la Pépinière Interdisciplinaire CNRS-PSL « Domestication et fabrication du vivant »

7fd3Prochaine séance :

Mardi 14 octobre 2014 à 20h15, Les yeux sans Visage, Georges Franju (1960)

Séance-débat animée par Dimitri Vezyroglou (Université Paris I – Panthéon Sorbonne) & Perig Pitrou (CNRS- Laboratoire d’anthropologie sociale)

Plus d’informations ici

Lire la suite Mondes virtuels et hybridations. Le cinéma aux frontières de la vie. 7 Films-Débats

Modélisation, construction et imitation des processus vitaux. Approche pluridisciplinaire du biomimétisme.

Image Modélisation, construction et imitation des processus vitaux

Au moment où nous prenons conscience des conséquences potentiellement catastrophiques de nos activités sur les écosystèmes, se multiplient les discours valorisant le biomimétisme comme un moyen pour sortir de la crise écologique, changeant le paradigme productiviste associé à la représentation du progrès pendant plusieurs siècles. L’idée que les humains devraient s’attacher à imiter la nature devient courante, que ce soit pour fabriquer des artefacts possédant des qualités spécifiques (résistance, ergonomie, etc.) ou pour agir au niveau des systèmes de relations entre les êtres : par-delà l’inspiration recherchée dans les processus naturels, le biomimétisme est aussi conçu comme une manière d’élaborer des techniques plus respectueuses de l’environnement, ouvrant des perspectives nouvelles pour la science ou pour l’innovation industrielle. Lire la suite Modélisation, construction et imitation des processus vitaux. Approche pluridisciplinaire du biomimétisme.

Jusqu’où manipuler le vivant ? Entretien paru dans le Journal du CNRS

Le 27 mars 2014, l’information publiée sur le site de Science a fait l’effet d’une petite bombe : des chercheurs ont réussi à synthétiser un chromosome entièrement artificiel de levure de boulanger et à l’insérer dans le génome de celle-ci ! Une première chez les eucaryotes – le groupe des organismes multicellulaires réunissant les animaux, les plantes, les champignons…- qui relance le débat sur la manipulation du vivant et la biologie de synthèse : jusqu’où est-il possible d’aller et pour quoi faire ? Dans quelle mesure intervenir sur un être vivant porte-t-il atteinte à son identité ? Et surtout, qu’est-ce que le vivant ?
C’est notamment pour tenter d’apporter des éléments de réponse à ces questions vertigineuses qu’une pépinière interdisciplinaire vient d’être lancée par le CNRS et l’université de recherche Paris Sciences Lettres. Outre ce thème « Domestication et fabrication du vivant », les travaux de la pépinière porteront sur un second axe intitulé « Ecologie, évolution, développement ». Son originalité : faire dialoguer aussi bien des chimistes, biologistes et physiciens que des spécialistes des sciences sociales (anthropologues, sociologues, mais aussi juristes, historiens…), à travers notamment l’organisation de journées d’étude et de colloques, dont le premier se tient les 9 et 10 avril au musée du quai Branly…

Laure Cailloce, Journal du CNRS, article publié le 9 avril 2014.

Anthropologie des techniques

Anthropologie des techniques

Perig Pitrou

Perig Pitrou, « Anthropologie des techniques », La Vie des idées, 3 mars 2014. ISSN : 2105-3030. URL : http://www.laviedesidees.fr/Anthropologie-des-techniques.html

Livre recensé : Pierre Lemonnier, Mundane Objects, Materiality and Non-Verbal Communication, Walnut Creek, Left Coast Press, 2012, coll. « Critical Cultural Heritage Series », 205 p.

À travers des exemples comme les pièges à anguille ou les barrières, la récente synthèse de Pierre Lemonnier explore la manière dont les relations sociales s’objectivent dans la fabrication et l’usage d’artefacts.

Depuis quelques décennies, l’intérêt pour ce qu’il est convenu d’appeler le « tournant ontologique » a conduit les chercheurs à « repeupler les sciences sociales » —, en accordant une attention sans cesse plus importante aux non-humains. C’est en premier lieu la place des animaux dans les travaux consacrés à l’animisme ou aux relations des humains avec leur environnement. Cependant les artefacts font aussi partie de ces non-humains dont l’importance, selon les propositions récentes de Philippe Descola et Bruno Latour, se révèle centrale au sein des collectifs — en sorte que le tournant ontologique conduit aussi à renouveler le domaine de l’anthropologie des techniques. Un ouvrage comme Mundane Objects, Materiality and Non-Verbal Communication prouve la fécondité d’une réflexion approfondie sur la complexité des interactions que les humains établissent avec la matière.

[Lien vers le texte complet sur le site Internet La vie des idées]