Archives du mot-clé the living

Biologie de synthèse ou fabrication du vivant ?

Biologie de synthèse ou fabrication du vivant ?

Samedi 11 Octobre 9 h 30 – 11 h 00
Forum « les fondamentales » à Grenoble, Campus Saint Martin d’Hyères

[Lien vers le podcast]

François Képès
Directeur de recherche au CNRS, co-fondateur et directeur du Programme d’épigénomique (Genopole)

Stéphane Ménage
Directeur de recherches à l’Institut de recherches en technologies et sciences pour le vivant, iRTSV.

Perig Pitrou

Chargé de recherche au laboratoire d’anthropologie sociale

Gilles Truan
Chercheur au Laboratoire d’Ingénierie des Systèmes Biologiques et des Procédés au sein de l’équipe « Ingénierie Moléculaire et Métabolique »

L’insertion d’un chromosome artificiel dans le génome d’une levure l’a confirmé : jamais l’homme n’avait atteint une telle capacité d’agir sur le vivant. Et ce n’est qu’un début. Biologistes, chimistes, anthropologues… réfléchissent tous à ces questions vertigineuses. Domaine en pleine ascension, la biologie de synthèse passionne les scientifiques pour les avancées qu’elle propose, tant sur la connaissance du vivant que pour ses nombreuses applications industrielles dans les domaines de la santé, de l’énergie, des matériaux, de l’environnement et de l’agriculture. Autant d’avancées importantes qui soulève un grand nombre de questionnements jusqu’à la définition même du vivant.

[Lien vers le site Internet des Fondamentales]

[Lien vers le podcast]

Human Life in a French Fertility Clinic: Circulation of a Category, talk by Noémie Merleau-Ponty

Medical Anthropology Fall Dissertation Series

2014 Wednesday October 22

nmp

Noon – 1:30, Gifford Room, 221 KROEBER HALL

“Human Life in a French Fertility Clinic: Circulation of a Category”

Noémie Merleau-Ponty Ph.D. candidate in Paris (EHESS-LAIOS/iiAC).

Visiting Student Reasearcher at The Center for Science Medicine and Society (CSTMS)

After multi-sited participant observations and interviews in laboratories situated in France and India, Noémie Merleau-Ponty’s work delineates processes of conception, circulation, transformation and uses of human embryos and human embryonic stem cells. At the interface of assisted reproductive technologies and regenerative medicine research, this ethnographic inquiry interrogates ontological categories, scales and frontiers of these living beings. For this talk, she will focus on the circulation of the category of “human life” in a French fertility clinic, showing intertwined processes of biology, humanization and kinship building.

NMP Medical Anthropology Fall Dissertation Series; »>Noémie is a scholarship student at EHESS where she will teach a seminar on the body, biomedicine and biotechnologies next year. She works with a team from the Social Anthropology Laboratory. She is a member of an interdisciplinary network of the National Center for Scientific Research (CNRS)

Modélisation, construction et imitation des processus vitaux. Approche pluridisciplinaire du biomimétisme.

Image Modélisation, construction et imitation des processus vitaux

Au moment où nous prenons conscience des conséquences potentiellement catastrophiques de nos activités sur les écosystèmes, se multiplient les discours valorisant le biomimétisme comme un moyen pour sortir de la crise écologique, changeant le paradigme productiviste associé à la représentation du progrès pendant plusieurs siècles. L’idée que les humains devraient s’attacher à imiter la nature devient courante, que ce soit pour fabriquer des artefacts possédant des qualités spécifiques (résistance, ergonomie, etc.) ou pour agir au niveau des systèmes de relations entre les êtres : par-delà l’inspiration recherchée dans les processus naturels, le biomimétisme est aussi conçu comme une manière d’élaborer des techniques plus respectueuses de l’environnement, ouvrant des perspectives nouvelles pour la science ou pour l’innovation industrielle. Lire la suite Modélisation, construction et imitation des processus vitaux. Approche pluridisciplinaire du biomimétisme.