Biologie de synthèse ou fabrication du vivant ?

Biologie de synthèse ou fabrication du vivant ?

Samedi 11 Octobre 9 h 30 – 11 h 00
Forum « les fondamentales » à Grenoble, Campus Saint Martin d’Hyères

[Lien vers le podcast]

François Képès
Directeur de recherche au CNRS, co-fondateur et directeur du Programme d’épigénomique (Genopole)

Stéphane Ménage
Directeur de recherches à l’Institut de recherches en technologies et sciences pour le vivant, iRTSV.

Perig Pitrou

Chargé de recherche au laboratoire d’anthropologie sociale

Gilles Truan
Chercheur au Laboratoire d’Ingénierie des Systèmes Biologiques et des Procédés au sein de l’équipe « Ingénierie Moléculaire et Métabolique »

L’insertion d’un chromosome artificiel dans le génome d’une levure l’a confirmé : jamais l’homme n’avait atteint une telle capacité d’agir sur le vivant. Et ce n’est qu’un début. Biologistes, chimistes, anthropologues… réfléchissent tous à ces questions vertigineuses. Domaine en pleine ascension, la biologie de synthèse passionne les scientifiques pour les avancées qu’elle propose, tant sur la connaissance du vivant que pour ses nombreuses applications industrielles dans les domaines de la santé, de l’énergie, des matériaux, de l’environnement et de l’agriculture. Autant d’avancées importantes qui soulève un grand nombre de questionnements jusqu’à la définition même du vivant.

[Lien vers le site Internet des Fondamentales]

[Lien vers le podcast]

Publicités