Compte-rendu : Istvan Praet, Animism and the Question of Life

Compte-rendu :  Istvan Praet, Animism and the Question of Life

Perig Pitrou

Livre référencé : PRAET York/Abingdon-on-Thames, 2013, 314 p.,  bibliogr., ill., carte, index, coll. « Routledge Studies in Anthropology ». Istvan, life, Routledge, New Anim

Journal de la Société des Américanistes, 2014, 100-1, pp. 299-306

Dans la liste déjà longue des travaux consacrés à l’animisme, cet ouvrage singulier et ambitieux d’Istvan Praet propose une analyse nouvelle du phénomène qui rompt avec son interprétation standard. En effet, on déclare souvent que les peuples animistes d’Amazonie ou de la zone circumpolaire – exemples souvent mentionnés – se caractérisent par leur tendance à considérer comme vivants et doués d’une intériorité une grande quantité d’être avec lesquels ils interagissent : des animaux, des végétaux, mais aussi des minéraux, des artefacts ou des phénomènes célestes. Prenant le contre-pied de cette idée, la thèse de Praet est, au contraire, que les ontologies animistes élaborent une conception très restrictive de la vie, ce qui se comprend mieux en faisant le parallèle avec la représentation de l’altérité culturelle prévalant dans de nombreuses sociétés traditionnelles.

Lien vers le texte complet :

2014 Perig Pitrou – A propos de ‘Animism and the question of Life’ (Praet)

Publicités